ZA les coteaux - 16330 VARS - 05 45 20 08 60

Classic Auto Restor
ZA les coteaux - 16330 VARS
05 45 20 08 60
Classic Auto Restor - Angouleme - Charente - France

année
1984

205 Turbo 16 Série 200


L'histoire de la T16 ( Peugeot 205 Turbo 16 )

Avec sa version compétition, Peugeot remporte les titres mondiaux pilotes et constructeurs en championnat du monde des rallyes en 1985 et 1986, ainsi qu'en moins de trois saisons pleines au moins une fois toutes les épreuves proposées hormis les deux africaines et celle américaine (alors l'Olympus).
Elle a été voulue par le responsable de la compétition Peugeot de l'époque, Jean Todt, et s'inscrivait dans la catégorie Groupe B du règlement des rallyes. Cette catégorie, créée en 1982, allégeait considérablement les contraintes posées aux constructeurs, et permettait notamment les quatre roues motrices. Sont ainsi nées des voitures de rallyes radicalement différentes de leurs devancières, et surtout beaucoup plus rapides. Ainsi, la 205 T16 a été une des premières quatre roues motrices ; le gain en adhérence permettait d'augmenter considérablement la puissance des moteurs sans que la voiture patine : entre 350 et 480 chevaux. L'architecture générale de la voiture n'a plus rien à voir avec sa version de série : une cage de tubes sert de châssis/habitacle, un moteur de 4 cylindres en ligne turbocompressé la propulse, et une fine couche de kevlar (fabriqué à Annecy) et de plastique lui donne l'apparence d'une 205 de grande série.
Ses séries de victoires, largement répercutées dans les médias, et dans les publicités Peugeot, ont fortement contribué au succès de sa version commerciale, qui a lui-même permis à Peugeot de sortir d'une période de marasme économique.
L'aventure commence en 1984, quand la 205 participe à 5 courses d'apprentissage au Championnat du monde des rallyes.
Apprentissage qui se terminera par 3 victoires pour le pilote Ari Vatanen et son copilote Terry Harryman. Malgré la présence de la concurrence et de leurs voitures très compétitives, la 205 montre une étonnante vélocité et fiabilité pour une voiture de conception récente.
L'année 1985 est la confirmation du potentiel de la voiture. Lors de sa première saison complète elle parvient à remporter le championnat avec Timo Salonen qui lui remporta le titre pilote. C'est l'année d'arrivée de la version évolution 2, amélioration de la 205 T16, principalement visible de l'extérieur par une carrosserie body-buildée, et des ailerons de grande taille, mais aussi plus puissante. Ces appendices aérodynamiques devenaient nécessaires avec la montée de la puissance des moteurs (montée permise par le règlement), pour permettre à la voiture de rester collée au sol. Cette année voit aussi un des premiers accidents graves d'une Groupe B, avec la violente sortie de route de Ari Vatanen au rallye d'Argentine, qui lui vaudra 18 mois de convalescence pour vertèbres fracturées.
Le championnat de l'année 1986 sera encore sous la domination des 205 : avec Juha Kankkunen qui gagne le titre pilote (Timo Salonen troisième), et Peugeot le titre constructeur pour la deuxième année consécutive. Mais c'est la dernière année pour les machines du Groupe B : la FISA (Fédération Internationale du Sport Automobile) décide de supprimer cette catégorie pour 1987, à cause des accidents tragiques et fréquents, causés par des voitures aux performances déraisonnables.